Avoir la bougeotte pour être mince !

Le fait de gigoter contribute à lutter contre la prise de poids. Gigoter fait brûler des calories, et pas qu'un peu.
Un sportif sédentaire ne brûlera pas plus de calories qu'une personne qui ne fait pas de sport mais qui a des mouvements réguliers tout au long de sa journée. Ces mouvements peuvent être les gestes qui accompagnent la parole, faire les cent pas régulièrement pour réflechir, tapoter des doigts, être debout, se repositionner régulierement en étant assis, etc.

L'étude des comportements des personnes en surpoids révèle une différence dans le comportement quotidien vis-à-vis des personnes minces : ces dernières occupent leur corps en permanence.

Combien de calories peut-on brûler en gigotant ?

En moyenne, ces gestes permettent de brûler entre 300 et 350 calories par jour mais ce nombre peut varier considérablement en fonction de l'intensité avec laquelle on le fait et en fonction des personnes.
350 calories par jour correspondent à 2400 calories par semaine, soit l'équivalent de 4 footings de 30 minutes.

Il est donc possible, en théorie, d'adapter son comportement afin de perdre du poids. Néanmoins, si les études montrent ce qu'une journée pleine de petits mouvements apporte, l'origine de ces habitudes est moins claire.

En effet, les personnes les plus agitées le sont par nature, et non par choix.
Certaines personnes sont plus enclins à se dépenser continuellement.

Adapter son comportement

Quelque soit le mécanisme qui pousse les personnes a frétiller d'activités, ce sont ces activités qui leur font dépenser des calories. Ajouter consciemment des mouvements à son quotidien aurait le meme effet.

Les habitudes suivantes peuvent être adoptées:

- Faire des pas plutôt que de rester statique, rester debout plutôt qu'assis

- Accompagner chaque activité intellectuelle par une activité physique: téléphoner en marchant, taper sur son clavier en remuant la jambe, ...

- Se forcer à se lever périodiquement: pour faire les cent pas, s'étirer, regarder par la fenêtre, réfléchir devant un tableau, etc.

- Si vous devez rester assis: remuer vos jambes, appuyer sur un pied périodiquement, etc


Selon vous, est-ce plus facile à vivre d'être trop grosse ou trop maigre?

Trop grosse
Trop maigre
Les deux
Aucun des deux


Résultats et discussions »

Référence : American Journal of Preventive Medicine