BĂȘtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bĂȘtes.

Jules Renard   Extrait de son Journal


Nos vertus ne sont, le plus souvent, que des vices déguisés.

La Rochefoucauld   RĂ©flexions ou Sentences et Maximes morales


On veut bien ĂȘtre mĂ©chant; mais on ne veut point ĂȘtre ridicule.

MoliĂšre  


Il n'y a que deux choses qui sont infinies : l'univers et la bétise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas acquis la certitude absolu.

Albert Einstein  


Dans le vocabulaire des couturiers seulement, patron est synonyme de modĂšle.

Aymond d'Alost  En la machine ronde


Les auteurs de recueils de citations sont comme ces gens qui mangent des cerises, qui commencent par les meilleures et qui finissent par les manger toutes.

Chamfort  


Il faut ĂȘtre Ă©conome de son mĂ©pris en raison du grand nombre de nĂ©cessiteux.

Chateaubriand  


Je ne vais pas mal. Mais rassurez-vous, un jour, je ne manquerai pas de mourir.

de Gaulle, Charles  Extrait d'une ConfĂ©rence de presse - FĂ©vrier 1965


Judas aurait pu devenir un saint, le patron de nous tous qui ne cessons de trahir.

François Mauriac  


Si ça se vend, c'est de l'art !

Frank Lloyd  


Le Christ a pardonné à la femme adultÚre. Parbleu! ce n'était pas la sienne.

Georges Courteline  


Le Christ a parlé comme si le Monde n'était composé que de bons et de méchants; il a oublié les imbéciles.

Georges Duhamel  


Le cynique est celui qui, lorsqu'il sent un parfum de fleurs, cherche le cercueil.

Henry Mencken  


Dieu s’est fait homme ; soit. Le diable s’est fait femme !

Hugo, Victor  Ruy Blas


Faites attention, la statistique est toujours la troisiĂšme forme du mensonge.

Jacques Chirac  


Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent.

Jacques Chirac  Extrait du journal Le Monde - 22 FĂ©vrier 1988


Glouton, coureur, méchant, lùche et galeux; en somme, feu mon chien était presque un homme.

Jules Janin  


Il s'est trouvé des filles qui avaient de la vertu, de la santé, de la ferveur et une bonne vocation, mais qui n'étaient pas assez riches pour faire dans une riche abbaye voeu de pauvreté.

La BruyĂšre, Jean de  


Il vaut mieux encore ĂȘtre mariĂ© qu'ĂȘtre mort.

MoliĂšre, Jean-Baptiste Poquelin dit  


J'aime mieux un vice commode
Q'une fatigante vertu.

MoliĂšre, Jean-Baptiste Poquelin dit