Seule l'histoire n'a pas de fin.

Baudelaire, Charles  


Le nez de Cléopùtre : s'il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé.

Blaise Pascal  


la politique ne se fait pas Ă  la bourse

Charles de Gaulle  


Le vice appuyé sur le bras du crime.

Chateaubriand, François RenĂ© de  Parlant de Talleyrand et de FouchĂ©


Mon admiration pour Bonaparte a toujours Ă©tĂ© grande et sincĂšre alors mĂȘme que j'attaquais NapolĂ©on avec le plus de vivacitĂ©.

Chateaubriand, François RenĂ© de  


Hiéroglyphes. Un sceau mis sur les lÚvres du désert.

Chateaubriand, François RenĂ© de  MĂ©moires d'outre-tombe


Tous les hommes ont un secret attrait pour les ruines. Ce sentiment tient à la fragilité de notre nature, à une conformité secrÚte entre ces monuments détruits et la rapidité de notre existence.

Chateaubriand, François RenĂ© de  GĂ©nie du Christianisme


En histoire comme en physique, ne prononçons que d'aprÚs les faits.

Chateaubriand, François RenĂ© de  Ă‰tudes historiques, prĂ©face


Les forĂȘts prĂ©cĂšdent les peuples, les dĂ©serts les suivent.

Chateaubriand, François RenĂ© de  


L'histoire est la philosophie enseignée par l'exemple.

d'Halicarnasse, Denys  


Ecrire l'Histoire, c'est foutre la pagaille dans la GĂ©ographie.

Daniel Pennac  La fĂ©e carabine


Vieille France

De Gaulle  


Le sort de l'allemagne est le problĂšme central de l'univers

De Gaulle  


Lorsqu'on est trop curieux des choses qui se pratiquaient aux siÚcles passés, on demeure ordinairement fort ignorant de celles qui se pratiquent en celui-ci.

Descartes, RenĂ©  


L'histoire est utile non pour y lire le passé, mais pour y lire l'avenir.

Filippo Pananti  


Y a-t-il une histoire impartiale ? Comment un historien juge-t-il qu'un fait est notable ou non ? Il en juge arbitrairement.

France, Anatole  Le jardin d'Epicure


Le XVIIIe siÚcle a voulu effacer Louis XIV, mais sa main s'est usée à gratter le portrait.

François-RenĂ© de Chateaubriand  Vie de RancĂ©, p. 127


Les anniversaires ne valent que s'ils constituent des ponts jetés vers l'avenir.

Jacques Chirac  discours pour le 50e anniversaire de la DĂ©claration des Droits de l'homme


Le peuple, le peuple seul, est la force motrice, le créateur de l'histoire universelle.

Mao Zedong  


Mourir n'est rien, mais vivre vaincu et sans gloire, c'est mourir tous les jours.

NapolĂ©on Bonaparte