Peut-on vivre dans un monde sans armes??


Réponses%Nb votes
  oui; tout est possible 33.33%71
  oui; mais il faudra du temps 24.41%52
  non;on ne peut pas revenir en arrière 15.02%32
  c'est impossible 13.15%28
  non;sans les armes où seraient les limites! 14.08%30


  • présider sans la majorité à l'assemblée nationale, est-ce possible ?   Voir le sondage
  • pensez-vous qu'il faille sortir de la zone euro et revenir au franc ?   Voir le sondage
  • voudriez-vous vivre la même vie que vos parents?   Voir le sondage
  • Que pensez-vous du fait de porter ses chaussette par dessus le bas de son pentalon ? voir
  • Etes vous pour le retour de la monarchie en France voir
  • Pour qui voterez-vous au second tour de l'élection présidentielle ? voir


14 Commentaires    

  1. Anonyme

    Re : oui; mais il faudra du temps
    2016-03-23

    Il faudrait que les grandes puissances mondiales arrêtés d'inonder les pays avec des armes

    • Angebaud

      Re : oui; tout est possible
      2014-09-13

      La violence ne résous rien, la parole reste

      • NN

        Re : c'est impossible
        2013-04-30

        Il est inimaginable de vivre sans armes dans le sens ou des ongles ou des dents peuvent être des armes.. Tant que nous auront un corps, nous aurons des armes.

        • Anonyme

          Réponse à : sondage sur les armes
          2011-08-07

          erb :

          Ceux qui se demandent où seraient les limites sans armes, ils ont la réponse aux bouts de leurs propre bras: se sont nos poings.En revanche, voient-ils une limite à l'élaboration de l'armement  et à son utkisation outrancière ?  Devrions-nous encore communiquer avec des gouvernements capables de jeter des bombes atomiques sur des centaines de milliers d'êtres humains ?  Claro que no !
          Certes, mais concrètement que faudrait-il faire ?!

          • erb

            sondage sur les armes
            2011-08-05

            Ceux qui se demandent où seraient les limites sans armes, ils ont la réponse aux bouts de leurs propre bras: se sont nos poings.En revanche, voient-ils une limite à l'élaboration de l'armement  et à son utkisation outrancière ? Devrions-nous encore communiquer avec des gouvernements capables de jeter des bombes atomiques sur des centaines de milliers d'êtres humains ?  Claro que no !

            • Salut à tous.  Notre degré de conscience actuel nous oblige à nous instruire de la façon de traduire le mieux possible les sentiments que nous éprouvons.  Au sujet des armes, par exemple, nous constatons que les mêmes personnes qui n'y voient pas d'inconvénient, veulent un monde en paix pour leurs enfants !?!  Tous nous préférons un monde franc, dans lequel les problèmes se règlent pacifiquement les yeux dans les yeux. Plutôt qu'un monde dans lequel des Hommes assis dans un bureau peuvent appuyer sur un bouton ou donner un ordre au telephone qui aboutissent à la mort de millions de personnes ?! Ou encore, un monde dans lequel un habile tireur embusqué nous abat dans le dos sans sommation ou l'un des êtres qui nous sont chers sous le prétexte que nous ne prions pas le même Dieu ?! Le paradoxe est compréhensible aux vus de la diffusion et de la culture de la peur, la haine, le meurtre et l'agression auxquelles nos sociétés nous soumettent.  Il est pourtant encourageant de voir que certains échappent à ce matraquage et continuent contre toute attente à croire en eux et donc en notre espèce et pensent que nous parviendrons à nous défaire de l'instinct de meurtre.  Ils pensent aussi que le métal de nos armes fondues, nous servira à l'édification de ponts qui nous relierons et, que cet espoir est un des fondements de la motivation qui les poussent à donner le meilleur d'eux-mêmes chaque jour.  Supporter les angoisses existencielles, propre aux humains, liées au temps qui passent, à la mort, à la peur de souffrir et surtout à l'ignorance totale du plan d'ensemble ( qui a débuté depuis au moins 15 milliards d'années et au sein duquel nos composantes se trouvaient déjà ), consomment tellement de notre énergie, qu'il est navrant d'en être encore réduits à nous infliger des peurs sans fondement, qui n'ont le but que de consolider l'idée de la nécessité des armes ! De 500 mille ans de pratiques guerrières, il ne nous reste que du sang sur les mains, des horreurs dans la tête, une saine culpabilité auquels il ne faut pas rajouter le renoncement et se complaire dans la fange.    Malgré l'évidence que les armes n'ont fait QUE du malheur et aujourd'hui encore nous réduisent à l'esclavage, nous sommes éduqués de telle manière que nous pensons que les armes nous protègent !?!  Quelles gens s'amusent de nos peurs pour diminuer les leurs au travers de l'impression de Pouvoir que donne les armes ?  Depuis environ un demi million d'années l'Homme foule la terre.  Nos cellules portent les empreintes de toutes les formes de vies qui ont construit notre génome. Durant les 500 millions d'années qui nous ont précedées, le vivant a pérennisé grâce à son instinct de survie, à ses peurs.  Pour chasser ou échapper aux prédateurs, il convenait d'être discret, de se fondre dans le décor ou le groupe. Se faire remarquer ou livrer ses intentions représentait un danger de mort ( de faim pour les prédateurs, ou  d'être dévorées pour les proies ). Donc, facile de comprendre qu'après seulement 500 mille ans d'existence, nos réflexes primaires nous empêchent de nous déclarer l'amour que nous nous portons  sans nous sentir en danger, soumis, alors que la condition cardinale de notre évolution ( qui fait la caractéristique de notre espèce ), est justement cette capacité d'exprimer la  compassion ( dont nous a doté la Nature ) à l'égard du vivant .  Qui aujourd'hui, préfère voir ses enfants vivre dans un monde  en guerre ?  D'équilibré, personne !  Tous nous voulons un monde en paix.  ECela est-il possible ?  Oui ! Et même, cela est incontournable si nous espérons pérenniser.  Depuis 5 mille ans, les religions et politiques sérieuses qui fondent encore les actions de nos sociétés, clament que pour évoluer d'animal en humain  "Tu ne tueras point" !  Au 16 ième siècle, nous avons décimé un tiers de l'humanité à la hache l'épée et la grippe en supprimant du globe 200 millions d'indiens du nord et du sud !!!  Au 20 ième siècle," forts" de nos bombes atomiques, de nos guerres, révolutions ( camps russes et chinois inclus ), nous avons "peiniblement" fait 130 millions de victimes.  Heureusement qu'ainsi armé nous nous sommes assagis car, si les dirigeants d'hier étaient à la tête du monde actuel, il ne resterait pas grand chose de nous.  N'en déplaise aux égris, nous sommes plus raisonnables.  Ceci conforte le constat du neurologue Eccles qui, après une vie consacrée à l'étude de notre cerveau, constate que les régions qui concernent la violence et la peur régressent, et que celles représentants la communication et la tendresse augmentent. Soulignant ainsi que par devers nous, notre code génétique est prévu pour nous rendre "meilleurs", plus sages.  Et, malgré la jeunesse de notre espèce ( la durée de vie moyenne d'une espèce sur terre est d'environ 18 millions d'années et nous n'en avons même pas vécu 1... ) et son évolution fulgurante ( les primates, depuis 70 millions d'années se contentent encore de leur arbre comme aux premiers jours de leur création, alors que nous sommes déjà sur la lune en 140 fois moins de temps ) font que nos nobles ambitions  ( tu ne tueras point ) ne collent pas encore à nos actes ( l'armement absorbe la majeure partie des fruits de nos activités pour fabriquer la misère, la haine et la mort ).  De fait pourtant, nos exigences pour vivre humainement s'affichent avec une détermination de plus en plus flagrante.  Nous sommes les seuls outillés pour ambitionner la compassion et l'amour.  Les seuls êtres vivants  capables de croire et de poursuivre l'objectif d'élever leurs âmes sont les humains.  Quand nous nous pensons malveillants, c'est parce que nous pressentons que nous sommes en deça de nos capacités.  Celui qui critique son état d'humain s'avilie tout seul. Il est tout simplement en colère de ne pas voir l'humanité évoluer plus vite alors que nous fesons tous de notre mieux dans la mesure de nos moyens.  C'est comme cracher ou pisser contre le vent... et nous ne pouvons que le plaindre et nous appitoyer devant la prison dans laquelle son esprit est enfermé, bien pire que les vraies prisons.  Il n'y a rien qui puisse nous être comparé, à part nous-mêmes. Et, nos belles et tristes actions sont les seules références pour savoir si nous progressons ou régressons. Mieux que nous, il n'y a que nos Dieux, jamais apparus autre part que dans nos espoirs, nos coeurs, nos pensées et nos écrits. Qui ne sont en fait que les reflets de nos aspirstions profondes et nous servent de modèles pour progresser vers ce que nous pensons être le bien telle que les vérités universelles l'envisagent.    Nos prétentions n'ont heureusement pas encore de limites et, au regard de ce que nous enseignent nos Dieux et nos philosophies, notre avenir (si le Terre n'eternue pas trop fort durant encore quelques millions d'années) promet une existence exaltante si nous pensons la mériter.  Les armes dans tous ça ne séduisent et n'appaisent que les gens qui n'ont pas encore apprivoisé leurs peurs primaires. A notre époque ils squattent les gouvernements, mais, d'ici 4 à 5 générations, ils seront pensionnaires de services hospitaliers spécialisés dans la paranoïa, soignés guérris et aptes à apprécier les bonnes choses de la vie.  Tous les agissements de l'oligachie ne sont légitimés que par le bras armé que nous leur payons pour nous soumettre.  Si les guerres avaient amélioré nos conditions de vies, nous serions au paradis sur terre depuis le néholitique et même avant !  Pourtant, nous connaissons tous les rouages des négociations qui permettent à toutes les parties de ne pas perdre la face.  Chaque jour, en amour, en famille, en amitié, au boulot nous employons les techniques de communication qui facilitent la vie en communauté et qui nous servent à nous respecter les uns les autres. Le soucis d'instaurer entre nous des rapports gagnants/gagnants, a donné corps à la négociation raisonnée dont les atouts sont en mesure de nous éviter TOUTES les guerres.  Des guerres dont les combattants de tous les camps ( victimes et bourreaux ) ignorent toujours et complètement les raisons véritables qui les provoquent. Les véritables instigateurs de nos  guerres, jamais aux fronts, dissimulent obligatoirement les raisons des conflits ni les avantages qu'ils ont prévu d'en tirer. Mais en général, nous savons que ça se termine par la spoïlation des  droits et ressources du moins armé et de sa soumission à ceux qui font le plus peur, qui ont par le passé fait la preuve de leur ignominie au point que la terreur qu'ils inspirent devient la bannière sous laquelle tous nous vivons. Tous contaminés par une peur bien encombrante !  En effet, ce n'est que lorsque nos intentions sont malveillantes que nous avons recours à une force que le bon-sens pouvait éviter.  Si le mieux armé à toujours raison, à quoi bon se dire humain. Toutes nos sociétés seraient alors inutiles, bâties sur des chimères ou pire sur une hypocrisie. Nous nous serions agglomérés non pour librement s'unir pour s'aider mieux à aimer la vie, mais nous aurions été conduit à habiter l'un sur l'autre dans des villes afin que les mieux armés ( donc les plus peureux ) puissent nous réduire en esclavages avec des moyens de contrôles optimums. Alors, comme les américains, chacun dans la logique devrait être armé et si possible "jusqu'aux dents", et comme les jeunes des favellas, chacun devrait rôder à la poursuite de sa proie en acceptant bien entendu de dezvoir un jour ou l'autre être le gibier  Les armes n'ont toujours servies qu'aux "puissants" ( littéralement, aux pleutres ) pour faire accepter des solutions que le bon-sens commun aurait réprouvé. S'il en avait été autrement, la négociation raisonnée les aurait supplantées en évitant misère sang et larmes. Bien entendu les Rotchild et Rockfeller auraient dû procéder différemment pour bâtir leurs positions mais, il auraient gagné l'accès à un bonheur vrai qui à présent leur est interdit.  Les commentaires de ce site et le sondage sur l'armement montrent à quel point une bonne propagande instillée depuis des générations, parvient à nous faire croire que nous ne sommes que des parasites, indignes d'exister !  Que soient nécessaires des armes pour nous bien conduire (ce qui bien sûr sous-entend qu'une élite dans le secret des Dieux  joue les juges et les bourreaux en toute impunité selon leurs préceptes),  alors que forcément, ceux-là mêmes qui les promulguent en seront un jour où l'autre les victimes.  Dans l'avenir, le simple fait de concevoir des moyens visant à se soumettre les uns les autres, voire à se tuer, engendrera une prise en charge dans les hôpitaux psy !  L'Homme mauvais n'existe pas. Le cerveau est si malléable qu'en nous instruisant du respect du vivant ( plutôt que de peurs et de défiance envers notre semblable ), nous n'aurions aucun mal à modifier la face du monde et apprendrions enfin , à jouir de la vie au lieu de la souffrir.  Contrairement à la pensée qui circule, notre adhésion à un monde pacifique est acquise à notre naissance. Aucun nenfant n'aurait le réflexe d'aller au- devant d'une scène de violence s'il lui est proposé des câlins et des bisous d'un autre coté ! Et si nous voulions rendre les solutions claires et accessibles, nous n'aurions besoin que d'une loi pour ordonner nos société:  "RESPECTONS LE VIVANT"!  Aucun humain s'écrie que son objectif suprême est de devenir un raté, une pourriture. Tous, dans notre jeunesse, nous rêvons de briller et de servir utilement notre communauté pour y être appréciés, aimés et récompensés à juste titre.  Intuitivement nous savons qu'en abusant de l'autre, en profitant de la faiblesse d'autrui pour évoluer, nous ne pouvons qu'obtenir une portion congrue des trésors de la vie. C'est grimper en restant sur le plat si ce n'est en dégringolant plus  bas que tout. Obtenir par le vice un avantage revient à faire de cet avantage un bien inutile qui n'aura aucune vertu pour augmenter l'estime que nous avons de nous-mêmes. C'est l'usage correct de nos talents, la volonté, le courage, l'honnêteté alliés à l'effort librement consenti qui peut faire grandir notre stature personnelle.  Derrière les constats bateaux qui consistent à nous critiquer ou à voir en nous une entité malfaisante, nous percevons le renoncement plus qu'une volonté délibérée de vivre sous la menace perpétuelle de conflit armé.  Ceux-là qui jouent les gros bras ne croient plus en l'Homme et donc en eux !  Si nous pensons que les armes vont nous permettre de soumettre les autres à nos idées, il faut accepter que ces derniers s'arment pour nous soumettre aux leurs. Le terreau de la violence ainsi répandu profite à une poignée de déviants et jamais à l'humanité ( déviants compris ) qui ne fait que se rabaisser en visant de s'entretuer pour s'entendre, comme si nous n'avions que la possibilté d'aboyer pour résoudre nos désaccords !  Ce n'est pas parce que le défi est difficile que le renoncement doit prévaloir, au contraire. A part pour nous protéger d'éventuels poulpes géants qui du confins de l'espace débarqueraient pour dévorer nos enfants, les armes nous sont néfastes et vampirise nos plus belles découvertes, les dénature,  en ralentissant notre élévation vers un état de conscience qui offre de faire de nos existence des aventures palpitantes et enthousiasmantes.    Dès que nous entamerons cette épopée du désarmement total avec la volonté de n'accorder aucune concesion à ce principe, notre transformation de barbares triviaux en humains assainis nous hissera aux sommets des palisirs de vivre.  Devoir encore se convaincre de l'évidence, de l'inutilité et donc, de la nocivité des armes, est grave car seuls des outils nous sont nécessaires, pour bosser et non combattre, pour oeuvrer et non lutter notre cerveau possède tout ce dont nous pouvons rêver. A nous de le découvrir et de l'utiliser à bon escient car il est fait pour.  Ce sont nos pensées qui donnent corps à l'univers et la manière de le concevoir  le détermine.  Préférons-nous l'imaginer nocif ou pourvu des semences de la grandeur ?  Nous sommes totalement libres pour déterminer notre vision alors pourquoi se confiner dans une animalité que tous les outils dont nous a doté la Nature nous incitent à transformer en Homme ?        A tous, bontoujours.

              • Anonyme

                Re : c'est impossible
                2011-06-19

                Ce n'est pas possible:
                L'homme est trop méchant.

                • Dr Jekyll

                  Re : oui; tout est possible
                  2011-01-29

                  Oui ! mais il suffit qu'une personne s'arme pour qu'une autre fasse pareil pour se défendre et s'en est fini.

                  • Monami

                    Re : oui; tout est possible
                    2011-01-27

                    Tout est question d'éducation et de changments de moeurs,il faut tout d'abord dévélopper certaines valeurs et se détacher complétement de l'emprise du matérialisme

                    • ben

                      armes
                      2010-05-11

                      pour un monde sans arme .pour ceux qui veulent se defendre defendez vous avec vos poing.  

                      • J'aime bien les armes donc non, pas envie du tout d'un monde sans arme.

                        • MON CUL

                          Re : non;sans les armes où seraient les limites!
                          2009-03-30

                          SI TU VEUX LA PAIX PREPARE LA GUERRE UN MONDE SANS ARME c'est EST LA JUNGLE!

                          • remy-julien

                            Réponse à : Réponse à : Re : c'est impossible
                            2008-09-04

                            Le fils de l'homme, et de la femme :

                            Koa :

                            En dehors de toute exception, La Nature des êtres vivants pousse à se battre entre eux une fois que la limite de ces intérêts de vie est dépassée. Cela fait, il faut se défendre pour ne pas mourir, car il est difficile (mais pas impossible) de choisir de mourir pour laisser vivre l'autre… A qui laisseront nous la vie ?
                            L’homme n'a "que" les armes (de toutes sortes) pour se défendre. Comment se défendre si on les supprime?
                             

                            Je regrette que ton message "date". Car il est vraissemblable que tu ne me liras pas.
                            Neanmoins la question que souleve ton ediffiant et reflechit expose est :L'homme d'aujourd'hui doit se défendre de quoi? 


                            Il a raison dans ce qu'il dit , l'Homme a besoin des armes que se soit a la prehistoire ou de nos jours , a l'epoque ils se protégaient des animaux de nos jours l'homme se protege de lui meme car , de nos jours la seul antité qui puisent detruire l'humanité c'est bien l'homme lui meme . Donc il faut obligatoirement des armes avec les humains .

                            • remy-julien

                              Re : c'est impossible
                              2008-09-04

                              Pour moi les armes sont indispensables de nos jours car il y aura toujours des personne qui arrive au pouvoirs dans certain pays ( civilisé ou non ) qui voudront le pouvoir et qui si il voye que nous n'avon plus de dissuasion militaire , voudront envahir notre pays et tous ceux ou les armes auront etait abolis , donc ils faudra tant que l'Homme existe une force militaire pour decourager les etat voyous et les dictateurs d'envahir notre pays . Cela ne veux pas dire pour autant quil faut avoir une armée pour faire la guerre a tout bou de champet pour nimpotre quoi .


                              Pseudo : erb
                              Surnom ou Prénom : evelyne



                              Auteur de 2 Messages sur les forums
                              0 votes dans les sondages

                              [voir tout le profil de erb]

                              Pseudo : erb
                              Surnom ou Prénom : evelyne



                              Auteur de 2 Messages sur les forums
                              0 votes dans les sondages

                              [voir tout le profil de erb]

                              Pseudo : Dr Jekyll
                              Surnom ou Prénom : D.

                              Hello world !

                              Auteur de 116 Messages sur les forums
                              62 votes dans les sondages

                              [voir tout le profil de Dr Jekyll]

                              Pseudo : kiitos
                              Surnom ou Prénom : PIERRE

                              Ne croyez pas, restez septiques et cherchons la vrit mme si elle nous fait mal.

                              Auteur de 246 Messages sur les forums
                              195 votes dans les sondages

                              [voir tout le profil de kiitos]

                              Pseudo : remy-julien
                              Surnom ou Prénom : Rmy

                              Je suis francais , et fier de l'etre :
                              " Impossible n'est pas francais "
                              Napoleon


                              Auteur de 210 Messages sur les forums
                              176 votes dans les sondages

                              [voir tout le profil de remy-julien]

                              Pseudo : remy-julien
                              Surnom ou Prénom : Rmy

                              Je suis francais , et fier de l'etre :
                              " Impossible n'est pas francais "
                              Napoleon


                              Auteur de 210 Messages sur les forums
                              176 votes dans les sondages

                              [voir tout le profil de remy-julien]